A Travellerspoint blog

Paris, parions que nous y reviendrons !

Paris 4

sunny 22 °C

Mais que faire en cette dernière journée à Paris ? Tant de choses à voir, si peu de temps. Oui, nous avons vu les classiques et avons arpenté bien long de rue, mais nous n'avons vu -et vécu- qu'une infime partie de ce qu'est Paris.

Puisque la journée d'hier nous avait mis à terre, nous sommes partis plus tard et avons pris la journée "plus relax". Il nous restait certains incontournables à voir : le quartier de l'opéra, avec ses grands magasins, et, plus au nord, le quartier Montmartre, avec la place Saint-Pierre / Sacré-Coeur.

Nous sommes arrivés au magasin "Printemps" pour le lunch. Charles avait retenu l'idée d'aller le restaurant du magasin, situé au 9e et dernier étage, avec terrasse panoramique et vue sur Paris. Un restaurant style cafétéria... mais dont le cheeseburger coûte 14 euros (18$). Oui monsieur ! Mais le plus drôle, c'est que le gros verre de Leffe, lui, coûte 3,50 euros (4,50$). Donc, entre laisser des frites dans ton assiette ou laisser quelques gorgées de bière dans ton verre, ben tu finis ton assiette !!!

Pendant qu'on attendait en file (hé oui, Paris = files), en voyant les prix, nous n'étions plus très sûrs du choix de resto, mais une fois le burger en bouche et la superbe vue depuis la terrasse, sous le chaud soleil, nous étions bien contents !

p_DSCF6794.jpg
p_DSCF6800.jpg

Nous avons ensuite fouiné rapidement dans le magasin Printemps... pas seulement parce que tout est hors de prix, surtout parce qu'on n'était visiblement pas assez chics pour magasiner ici ! D'ailleurs, aller aux toilettes dans ce magasin coûte 1 euro (comparativement à 20 centimes en général), mais vous devriez voir les toilettes ! Plus chic et propre que ça, c'est du plaqué or ! N'empêche, les boutiques des rues voisines valaient le détour et la femme en moi était bien heureuse ;)

p_DSCF6790.jpg

Uns fois les derniers souvenirs achetés, nous nous sommes dirigés vers la place Saint-Pierre et le Sacré-Coeur. On ne pensait pas qu'il puisse exister endroit aussi bondé que Versailles, mais oui ! La grande différence est qu'il n'y avait pas de file à faire ; on ne s'est même pas demandé si on voulait monter dans le funiculaire, alors la question de la file a été évitée.

p_DSCF6808.jpg
p_DSCF6812.jpg

Et finalement, pour fêter notre dernière soirée à Paris, nous nous sommes payés un (vrai) pâté de campagne, avec des restants de fromages, une baguette fraîche et une (bonne) bouteille de rouge à moins de 6$!

--- En conclusion ---

Un voyage extraordinaire, avec beaucoup de surprises, la plupart bonnes !
Et malgré les quelques aspect négatifs, oui, il faut visiter Paris (ok maman?!)

Pour tout commentaire ou toute question, n'hésitez pas à nous écrire !
Emilie, auteure du blogue
Charles, co-auteur du blogue et auteur des titres !

p_DSCF6787.jpg

Posted by emyorange 23:14 Archived in France Comments (1)

Paris, l'attrape-touristes !

Paris 3

sunny 17 °C

Ce mardi était prévu comme étant notre journée "mondaine". Nous avions prévu aller au château de Versailles, faire un tour de bateau sur la Seine et visiter la tour Eiffel en fin de soirée.

Jusque là tout allait bien. La journée s'annonçait belle et chaude, nous étions motivés. Nous avons donc pris le métro puis le train de banlieue (RER) pour le château de Versailles. Arrivés sur place, première déception, le château paraît beaucoup moins grandiose que dans mon imaginaire. Ensuite, nous constatons rapidement que l'entrée ne sera pas instantanée, d'après la file d'attente pour l'achat de billets... Nous aurons effectivement attendu 1h30, au gros soleil tapant ! Au moins, nous avions acheté des sandwichs avant de partir, que nous avons pu manger dans la face de tout le monde pendant l'attente ;)

p_DSCF6581.jpg

Cette étape franchie et 30 euros dépensés, nous avons entamé la visite du fameux château de Louis XIV. Les pièces se succèdent, toutes décorées de tapisseries et faites de marbre, racontant l'histoire de la royauté française. Intéressant bien sûr, épatant aussi, mais coincés dans la foule, ça enlève un peu de magie ! Les pièces les plus intéressantes arrivent enfin, soit les appartements du roi et ceux de la reine, et la fameuse galerie des glaces. Encore là, tout le monde essaie de faire une photo carte-postale, mais comment y arriver avec tant de personnes dans la salle ? Tant pis, on achètera des cartes postales, ou encore mieux, on cherchera de belles photos sur internet ;)

p_DSCF6580.jpg
p_DSCF6586.jpg
p_DSCF6618.jpg
p_DSCF6628.jpg

La visite terminée, les pieds endoloris et l'estomac creux, nous nous dirigeons enfin vers les jardins. Surprise ! Aujourd'hui c'est mardi, ils font donc jouer de la musique classique et permettent l'accès à certains bosquets normalement fermés... 15 euros de plus ! Charles est en beau fusil mais j'insiste, on ne verra ces jardins qu'une fois dans notre vie ! Et pour cause... Belle déception ici aussi. Certes, certains "îlots" sont intéressants à voir, le canal est très romantique et l'ampleur de la chose étonne, mais sinon les jardins se caractérisent principalement par de grandes allées d'arbres taillés en gros rectangles. Le résultat est très beau mais très répétitif, et il implique d'énormes distances à parcourir à pied. Aussi ne pensez pas que les coûts s'arrêtent ici. Vous pouvez louer un kart de golf pour parcourir les allées ou encore visiter le domaine de Marie-Antoinette et ses autres jardins. Sinon faites un tour de canot sur le canal ou bien faire un tour de p'tit train ! Mais bon, à quoi s'attendre d'autre de ce château qui, à la base, représente les plus folles dépenses de ce cher roi soleil !!!

p_DSCF6632.jpg
p_DSCF6683.jpg
p_DSCF6701.jpg

Il est 5 heures, on reprend le RER direction la tour Eiffel. Enfin, on peut s'asseoir ! On débarque aux champs de Mars et on est accueilli par un mur (sans blague) de vendeurs de tour Eiffel format porte-clés. Passé la barrière, on admire un peu la tour et on part en quête d'un endroit pour souper. Un dîner sur un bateau de la Seine ? Oublie ça, on est pas habillé assez chic ! Faudra se contenter des ptits restos de la place... et notre repas s'est avéré assez ordinaire merci. Mais bon c'est pas grave, on va faire notre tour de bateau, histoire de rester assis ! Une heure sur la Seine en compagnie de touristes fous qui photographient absolument tout sur leur passage... même si leur photos seront très mauvaises à travers les vitres ! Un brouhaha incessant qui enterre les commentaires du guide... mais bon la vue est belle, le soleil se couche, et on est assis !

Finalement, on se dirige -enfin- vers la tour Eiffel. Est-ce qu'on veut vraiment monter dedans ? Hum... après cette journée, c'est un "pensez-y-bien"... mais on ne le fera sans doute qu'une fois alors autant profiter du moment ! Pour une fois la file n'est pas trop longue... pour le premier ascenseur. Dinons 15-20 minutes. Le 2e lui, demande au moins 30 minutes d'attente. Et il n'y a pas beaucoup de monde ! Et attention, une fois au sommet, c'est un autre 20 minutes pour redescendre, suivit d'un autres 15 minutes pour le dernier ascenseur. Ceci en essayant toujours de se frayer un chemin parmi la foule, qui continue à prendre des centaines de mauvaises photos !

p_DSCF6754.jpg
p_DSCF6758.jpg
p_DSCF6784.jpg

Par contre il faut dire que la vue et l'expérience en valait la peine. D'autant plus que, au 2e étage, le soleil se couchait, alors qu'au sommet, il faisait nuit et la ville était toute illuminée. Un délice !

Fini la torture pour les pieds, après avoir acheté 5 porte-clés de tour Eiffel (avis aux intéressés!), on rentre enfin chez nous ;)

Cette journée devait être mondaine. Elle aura été fort intéressante et très surprenante, mais nous aura fait sentir plus que jamais touristes !!!

Emilie et Charles

Posted by emyorange 11:19 Archived in France Comments (2)

Paris, ville bohème !

Paris 2

semi-overcast 14 °C

Une autre belle et chaude journée à Paris !

Nous avons pris le métro pour les quartiers du sud. Donc, non, pas encore de tour Eiffel !

C'est Charles qui avait proposé de visiter les quartiers au sud de la Seine et de l'île Notre-Dame. Je me suis laissée entraînée sans trop savoir à quoi m'attendre, et j'ai découvert le Paris charmant, bohème et sympathique. De petites rues étroites qui mènent toujours à quelque chose de fabuleux. C'est ainsi que, cachées derrière une façade des plus communes, se trouvaient les arènes de Lutèce !

« Les arènes, construites à la fin du 1er siècle, sont restées en activité jusqu'à la fin du 3e siècle, date de la première destruction de Lutèce par les barbares. La scène servait aussi bien aux représentations théâtrales qu'aux jeux du cirque, un double usage spécifique à la Gaule. Peu à peu ensevelies, les ruines, pendant des siècles, ne restèrent plus dans les mémoires que par le nom du lieu : le clos des Arènes. Leur découverte remonte à 1869, mais il fallut attendre 1883 et une campagne animée par Victo Hugo pour que de véritables fouilles les mettent au jour. Elles reçoivent aujourd'hui régulièrement des compagnies théâtrales et des manifestations de tout genre. »

p_DSCF6494.jpg
p_DSCF6490.jpg

Notre itinéraire nous a ensuite mené vers le quartier du Luxembourg (à prononcer du bout des lèvres, le plus doucement possible, de façon à ce qu'on vous fasse répéter au moins 3 fois ce que vous venez de dire!), avec, bien sûr, son fameux jardin.

« À quelques pas de l'agitation des boulevards Saint-Germain et Saint-Michel, le jardin qui entoure le palais du Luxembourg offre un havre de silence et de paix au coeur de la cité. Créé dès le 17e siècle, il ne devint réellement public qu'au 19e quand le compte de Provence (futur roi Louis 18) permit l'accès aux fruits du verger en échange d'un faible droit d'entrée. Les allées du parc et les rues bordées de vieilles maisons, au nord, autour de l'église Saint-Sulpice, n'ont pas perdu leur charme et attirent toujours de nombreux visiteurs. »

p_DSCF6512.jpg

Vue sur le Panthéon, sanctuaire commandé par Louis 15, temple laïque destiné à recevoir les tombeaux des « grands hommes de l'époque de la liberté française ».

p_DSCF6524.jpg

Nous avons bien sur lunché sur la rue Mouffetard, où se tient l'un des plus vieux marchés en plein air de Paris. Un repas à 12 euros incluant entrée et dessert, c'est du grand luxe !

p_DSCF6498.jpg

Nous avons ensuite découvert avec plaisir le quartier latin, avec ses nombreux étudiants bohèmes sa fameuse Sorbone.

p_DSCF6527.jpg
p_DSCF6528.jpg

Finalement, nous avons visité un classique touristique de Paris : l'Île de la Cité et Notre-Dame.

p_DSCF6543.jpg
p_DSCF6542.jpg

« Aucun bâtiment n'est aussi intimement associé à l'histoire de Paris que la cathédrale qui se dresse majestueusement sur l'île de la Cité, berceau de la ville. Édifiée sur le site d'un ancien temple romain, le pape Alexandre III en posa la première pierre en 1163 et, pendant 170 ans, architectes et tailleurs de pierre se succédèrent sur les échafaudages. En 1330 environ, ils achevaient un chef-d'oeuvre d'architecture gothique, aérien malgré ses 130m de long, son large transept, son choeur profond et ses tours hautes de 69m. Viollet-le-Duc dut entièrement le restaurer au 19e siècle. »

p_DSCF6577.jpg
p_DSCF6567.jpg
p_DSCF6558.jpg

Finalement, je dois dire que Paris est une ville à découvrir non pas pour ses classiques touristiques, mais pour ses secrets bien gardés et son ambiance unique. aux saveurs historiques et romantiques !

p_DSCF6510.jpg

Demain on s'est organisée une journée mondaine... à suivre !

Emilie et Charles

Posted by emyorange 22:33 Archived in France Comments (0)

Paris, ville lumière... du soleil !

Paris 1

sunny 18 °C

Samedi matin, le planning était simple : on se lève tôt, on déjeune à l'hôtel, on fait le check-out à 9h00 et on prend le tram pour se rendre à la gare de Grenoble. Notre TGV est à 10h, tout devrait bien aller.

Samedi matin arrive. On se lève tôt, on fait nos bagages et on descend déjeuner... mais la salle est fermée. On descend à la réception, personne ! eeeee c'est quoi la joke ? Ce matin là, la réceptionniste ne s'est tout simplement pas levée. Choses qui arrivent, certes, mais nous on fait quoi ? Ben on part sans payer !

Nous avons attrapé notre TGV à temps et sommes arrivés à 13h00 sur Paris. L'aventure s'est ensuite poursuivie : sortir de la gare, trouver le bus, attendre le bus, acheter des billets, prendre le bus, ne pas prendre trop de place dans le bus malgré nos trop nombreux bagages, se frayer un chemin dans la masse pour descendre du bus, revenir sur nos pas parce qu'on a manqué notre arrêt, trouver l'hôtel et finalement aboutir dans notre chambre... et repartir pour trouver une épicerie question de ce faire à souper... Bref, toute une journée ! Une chance que j'avais déjà vu grâce à Google street view où était notre hôtel sinon on aurait tourné en rond longtemps !

La gare de Lyon à Paris
p_DSCF6385.jpg

Nous voilà donc à la découverte de Paris, ville des Lumières... Mais surtout, à Paris, y fait soleil... enfin ! Et un peu de chaleur avec ça. Bref, Paris sous son plus beau jour.

Une chance, parce qu'elle n'a pas tout pour elle. Bruyante, bondée, vibrante et stressante, et parfois même puante... Mais à quoi s'attendre d'autre de la capitale ?

Nous l'explorons doucement, un pas à la fois, en profitant de chaque moment. Donc pas de course prévue dans le Louvre et non, nous n'avons pas encore été à la tour Eiffel.

Pour l'instant, nous nous sommes contentés de l'extérieur du Louvre, des Champs Élysés, du Jardin des Tuileries, d'un repas sur une terrasse, de l'Arc de triomphe et d'une mini randonnée au Bois-de-Boulogne. De quoi revenir avec des ampoules aux pieds, mais ça ne fait que commencer !

Notre grand défi est de ne pas prendre la photo que 50 autres personnes sont aussi en train de prendre... ;)

Le musée du Louvre
Leçon d'histoire : « L'histoire du Louvre remonte à la forteresse que fit construire Philippe Auguste en 1190 pour protéger Paris des raids vikings. Au début du 16e siècle, François 1er rasa son donjon et ses tours et édifia sur le site un château Renaissance que ses successeurs de droit divin agrandirent pendant quatre siècles. C'est toutefois à un président de la République, François Mitterrand, que le palais doit son dernier avatar : la pyramide de verre au centre de cour de Napoléon, qui éclaire l'entrée d'un des plus grands musées du monde. »

p_DSCF6392.jpgp_DSCF6388.jpg

L'Arc de triomphe
« Napoléon posa la première pierre de ce prestigieux monument en 1806 mais ses troupes n'eurent pas l'occasion de défiler dessous. En effet, la construction, interrompue par la chute de l'Empire, ne s'acheva qu'en 1836 sous le règne de Louis-Philippe. L'édifice, qui respectait les plans de son architecte, Jean Chalgrin, mesurait 50m de hauteur totale (dont 29 sous la voûte) et 45m de large » Le monument se trouve bien sûr au centre du fameux rond-point de la place Charles-de-Gaulle, qui est composé de 12 avenues, dessinant une étoile autour de l'Arc de triomphe. On y trouve plusieurs éloges de grandes victoires de guerre. Notons aussi le très émouvant discours du général de Gaule, en 1940, qui marque le début de la 2e guerre mondiale.

p_DSCF6441.jpgp_DSCF6448.jpg

Un dîner copieux sur une terrasse des Champs Élysés.
J'ai toujours pensé que c'étaient des champs fleuris... mais j'ai réalisé aujourd'hui que ce n'était qu'une grande allée de magasins huppés... En fait, « L'histoire de cette avenue remonte aux allées, créées pour Marie de Médicis dans l'axe du jardin des Tuileries, que Le Nôtre réaménagea en 1667. L'artère fut prolongée jusqu'à l'Étoile à la fin du 18e siècle et le quartier se développa pendant le second Empire (1852-1870). »

p_DSCF6425.jpg

La suite de la leçon d'histoire demain ;)
Emilie et Charles.

p_DSCF6420.jpg

Posted by emyorange 21:23 Archived in France Comments (1)

Une ville sans ronds-points ?!?

Grenoble

overcast 10 °C

Une petite journée à la découverte de Grenoble... sous les nuages gris et avec les grands vents, disons que ce n'étaient pas les conditions idéales !

Entourée des montagnes, elle offre de beaux panoramas, mais sans surpasser Annecy ou Lausanne... Son téléphérique offre tout de même une expérience saisissante ! Nous y sommes allés de soir, histoire de payer moins cher mais aussi pour prendre quelques clichés à la tombée du jour.

Aussi, fait intéressant, nous n'avons vu pratiquement aucun rond-point ! Et beaucoup de trafic... Lien de cause à effet ? Hum, à vérifier !

Bref, nous sommes heureux de reprendre le TGV pour Paris et avons bon espoir d'avoir un peu de soleil et des températures un peu plus clémentes.

On vous réécrit donc de l'île de France !

Emilie et Charles

p_DSCF6330.jpg
p_DSCF6331.jpg
p_DSCF6333.jpg
p_DSCF6347.jpg
p_DSCF6359.jpg
p_DSCF6372.jpg

Posted by emyorange 22:50 Archived in France Comments (0)

(Entries 1 - 5 of 14) Page [1] 2 3 »